691155_f

C’est probablement l’un des meilleurs livres sur le Caucase.

Carrefour dangereux, le Caucase est aujourd’hui l’une des régions du monde les plus convoitées. De la Tchétchénie au Daghestan et à la Géorgie, il demeure un lieu de conflits et d’affrontements. Lutte pour le pétrole, montée de l’islamisme, rébellions armées et combats pour l’indépendance : le massif montagneux qui marque la frontière de l’Europe avec l’Asie et le Moyen-Orient est aussi le champ de bataille des années à venir. Depuis deux siècles, les grandes puissances politiques et militaires se livrent dans la région à une guerre d’influence qui a souvent débouché sur des conflits armés, parfois accompagnés de génocides ou de déportations. L’expansion russe, le ” Grand jeu ” (la guerre froide à laquelle se sont livrés la Grande-Bretagne et l’Empire russe durant tout le XIXe siècle), les tentatives de conquête du massif par l’Allemagne ou la bataille politique et économique pour le contrôle du pétrole : autant de processus marquants dont le Caucase est le décor. Imams et chefs de guerre montagnards, otages célèbres, espions anglais et alpinistes de la Wehrmacht, agents de Staline ou pionniers du pétrole sont les acteurs de cette histoire souvent tragique. A l’écart des idéologies et des partis pris, A la conquête du Caucase est un ouvrage inédit qui révèle sources et témoignages jamais exploités jusque-là. Cette épopée riche et vivante donne les clés d’une histoire qui ne s’achève pas à la dernière ligne de ce livre.

Cet ouvrage exceptionnel, qui en dit beaucoup sur notre siècle, conjugue de façon exceptionnelle « la précision de l’historien, l’enquête de l’envoyé spécial et une construction romanesque » [Bernard Guetta, Le Temps, 21 octobre 2006] pour nous livrer une véritable épopée, celle d’une région dont l’instabilité politique n’a jamais été sans conséquences sur l’histoire d’une Europe, entendue au sens gaullien du termes, qui se ne cesse de déborder ses marges avec les risques et les fractures que l’on connaît…Claudia Mélin, Libraire, Payot-Lausanne

Advertisements